Contactez-nous : +33(0)6.30.67.98.10

Quel que soit le contexte, et plus particulièrement dans celui de la transformation et du questionnement des organisations, il est indispensable pour les recruteurs de bien identifier leurs besoins en recrutement, et bien entendu d’activer les canaux qui vont leur permettre d’y répondre au mieux. Cette capacité à cerner les bons enjeux et à adopter une approche data driven pour bien piloter la stratégie de recrutement est une des clés de la performance des RH. Cette performance peut s’entendre sous l’angle de la qualité d’une campagne de recrutement et de la maîtrise des investissements réalisés. Les canaux d’acquisition jouant un rôle primordial dans ce cadre, il est essentiel de se poser la question de leur performance.

Recrutement : pourquoi mesurer les performances de vos canaux d’acquisition

1. Parce que savoir, c’est pouvoir

Fini le post and pray, le pilotage à l’aveugle. Aujourd’hui, bien piloter sa stratégie de recrutement passe par la mesure de la performance. Une démarche essentielle pour prendre en compte la réalité du marché et s’y adapter. Mesurer la performance de ses canaux d’acquisition, c’est ouvrir le dialogue avec le marché du travail pour comprendre le comportement des candidats et leurs attentes. Comment savoir ce qui fonctionne le mieux par rapport à vos enjeux... sans comparer la performance de vos différents canaux de sourcing RH ? Jonathan Bordereau, CEO chez Golden Bees, commente : “Aujourd’hui, la majorité des recruteurs ne savent pas avec précision quels outils de sourcing leur apportent réellement des candidatures qualifiées. En s’appuyant sur des solutions fiables, la mesure de la performance apporte une véritable valeur ajoutée au recruteur qui peut savoir avec précision d’où viennent ses candidatures et adapter sa stratégie en conséquence.” 

 

Simple mais élémentaire : savoir quels sont les canaux les plus adaptés à vos enjeux, c’est pouvoir adapter votre stratégie de sourcing RH, que ce soit pour capter les profils pénuriques, pour générer des candidatures qualifiées, ou du volume dans un temps restreint, ou encore pour maîtriser vos investissements. Mettre en place un système de mesure des canaux va vous permettre de répartir votre budget de façon optimale dans la recherche des bons candidats - un enjeu clé à la lumière des restrictions budgétaires imposées par la crise sanitaire. 

 

2. Pour adapter votre stratégie à vos enjeux de recrutement

a. Engager des profils pénuriques

L’engagement de profils pénuriques est une problématique récurrente en recrutement : 63% des recruteurs se disaient confrontés à un volume de candidatures insuffisant pour certains postes (Source : étude Golden Bees et FCMS, 2020). Parmi ces profils difficiles à recruter, on retrouve notamment les ingénieurs, les postes en maintenance et les commerciaux.

L’enjeu : identifier les bons canaux d’acquisition pour se rendre visible auprès de ces profils rares, et se démarquer des concurrents. Il apparaît dès lors indispensable de pouvoir mesurer les performances par canal : où se trouve votre cible ? Quels sites consulte-t-elle, où est-elle susceptible de déposer sa candidature ? Rien de mieux que l’expérimentation pour connaître objectivement les canaux les plus performants. Diffusez vos offres d’emploi sur plusieurs canaux pour en comparer les performances.

En mesurant des indicateurs tels que le nombre de vues, le taux de clics et le taux de candidatures sur votre offre d’emploi, vous pourrez adapter votre stratégie de recrutement et focaliser vos investissements sur les canaux les plus adaptés à vos besoins.

 

b. Augmenter votre volume de candidatures qualifiées

Toujours selon l’étude menée par Golden Bees et FCMS en 2020 sur les enjeux majeurs de recrutement, le manque de candidats qualifiés est le deuxième problème le plus rencontré par les recruteurs. Toute la subtilité réside dans le mode de diffusion des offres d’emploi. Les recruteurs doivent multiplier les canaux de diffusion pour s’assurer d’être visible auprès des bons candidats, tout en évitant les canaux de recrutement apportant des candidatures peu pertinentes. La démarche essentielle, une fois encore : comparer les performances de chaque canal. Allez plus loin que la mesure du taux de candidatures par canal, pour analyser le taux de candidatures qualifiées. Les performances de chaque canal dépendent de nombreuses variables. Le type de poste proposé est l’une d’entre elles : par exemple, un poste d’aiguilleur de rail pourra obtenir de très bons résultats en display, mais des résultats médiocres sur les agrégateurs d’emploi. Autres facteurs pouvant influencer la performance de vos offres : le niveau de qualification requis, le secteur géographique proposé, l’âge moyen des candidats ciblés, la notoriété de votre entreprise, l’attractivité de votre secteur, ou encore le fait qu’un candidat soit actif ou passif. Il faut donc expérimenter et tester : un canal d’acquisition performant pour un poste n’obtiendra pas forcément de bons résultats pour en promouvoir un autre.

 

Le recruteur qui veut mettre toutes les chances de son côté pour toucher la perle rare pourra recourir au recrutement programmatique pour apporter une solution à ce problème : le ciblage des candidats qualifiés permet de diffuser vos offres d’emploi seulement aux candidats qui vous intéressent. La pré-sélection vous permet de gagner du temps en évitant les candidats moins pertinents, et de concentrer votre énergie sur les bons profils.

 

c. Mieux maîtriser vos investissements de sourcing RH

Face aux restrictions budgétaires imposées par la crise, ce dernier bénéfice apparaît comme une évidence : la maîtrise des coûts de recrutement. En étudiant les performances de chacun de vos canaux d’acquisition de candidats, vous pourrez connaître avec précision quelles sont les meilleures sources pour générer des candidatures qualifiées au juste coût. Parmi les indicateurs intéressants à mesurer, le Coût par Candidature : seulement 40% des recruteurs déclaraient le mesurer en 2020 (Etude Golden Bees et FCMS, 2020). Il correspond à l’investissement réalisé rapporté au nombre de CV reçus, et vous permet de savoir avec précision combien vous coûte un candidature sur chaque canal d’acquisition de candidats. Pour incorporer la dimension qualitative dans vos analyses, vous pouvez également calculer le Coût par Candidature Qualifiée. Ces deux indicateurs sont particulièrement intéressants pour comparer le coût réel de chacun de vos canaux d’acquisition. Les implications stratégiques de ces informations : un pilotage éclairé de vos budgets RH et la maîtrise de vos investissements. La mesure et la comparaison des performances de vos canaux vous permettront d’ajuster votre stratégie pour concentrer vos investissements sur les sources les plus efficaces pour diffuser vos offres d’emploi. 

 

Le sujet vous intéresse ? Nous organisons notre BizTalk pour vous aider à identifier les meilleurs canaux d'acquisition pour vos recrutements. Nous vous attendons nombreux !

Biztalk #2 : quels sont les meilleurs canaux d'acquisition pour mes recrutements ?