Contactez-nous : +33(0)6.30.67.98.10

Dans la continuité de notre démarche #RelanceRH, nous avons eu le plaisir de prendre la parole au HUBDAY Future of Work 2021 sur le thème du futur du recrutement.

Découvrez les insights exclusifs de notre Keynote présentée par Jonathan Bordereau, CEO de Golden Bees et Marc François-Brazier, Senior Advisor chez Deloitte.

1. Réinventer les RH au sortir de la crise

La crise sanitaire a placé les Ressources Humaines en première ligne dans toutes les organisations. Les RH ont apporté un support technique et réglementaire pour accompagner salariés, managers et directions générales dans ces profondes mutations. Les enjeux majeurs pendant la crise ont été la sauvegarde de la santé des personnels et la transformation des modes de travail. 

Aujourd’hui, les RH préparent  le “maintenant” et “l’après” : face à un contexte incertain, les entreprises doivent être en capacité de s’adapter, et l’ont compris. Cette adaptation est rendue possible par l’Humain, ce qui a permis aux RH de se placer ou de se replacer au tout premier plan, notamment par le biais du recrutement. Les RH devront se réinventer pour s’adapter à des besoins business changeants, mais aussi aux nouvelles pratiques digitales et à l’évolution des attentes professionnelles des candidats comme des collaborateurs.

Quels enjeux pour demain ? Selon notre étude Relance RH, les 3 chantiers de transformation prioritaires pour les RH portent sur le sourcing et la visibilité employeur, et le top 6 reprend les moyens identifiés pour y parvenir. Pour y répondre, les professionnels des RH devront repenser leur stratégie de recrutement en s’appuyant sur la tech et la data, mais aussi en faisant évoluer leurs critères de sélection. Les recruteurs envisagent notamment de donner plus de poids aux soft skills, identifiés comme un changement majeur par 62% des répondants (Etude Relance RH, Golden Bees & HUB Institute, 2021).  

2. Co-construire le recrutement de demain

Pour Jonathan Bordereau, CEO chez Golden Bees, le recrutement de demain s’articule autour de 4 grandes convictions, tirées de l’initiative Relance RH : 

  • Les pratiques des collaborateurs et des futurs collaborateurs ont changé : nous devons faire évoluer les nôtres
  • Les recruteurs doivent intégrer la culture de la performance dans leur façon de travailler
  • La tech et la data ne doivent pas être utilisés par les recruteurs comme une finalité mais comme un levier
  • Le pilotage de la data issue des activités opérationnelles permet d'apporter des réponses sophistiquées à des problématiques complexes.  

Pour Marc François-Brazier, Senior Advisor chez Deloitte, il faut effectivement repenser la manière dont on gère et dont on pratique le recrutement, au travers de 3 impératifs : penser loin, penser large et penser efficace.  

  • Penser loin : c'est la notion d'anticipation. Pour Marc François-Brazier, “la stratégie, c'est la quantité de futur que je mets dans le présent.” En somme, il faut anticiper les besoins futurs de l’entreprise, notamment grâce à la data.  
  • Penser large : en d’autres mots, au-delà du cadre de l'entreprise telle qu'elle se définit aujourd'hui. Marc conseille d’intégrer les 3B pour gérer les compétences nécessaires à l’entreprise. En premier lieu, développer les compétences nécessaires en interne : c’est la notion de “build”. L’entreprise peut aussi acquérir ces compétences à l'extérieur, dans le cadre d'un recrutement : c’est la notion de “buy”. Et enfin, “borrow” : les partenariats qu'on peut être amené à établir pour mener à bien les projets en cours. 

“La stratégie, c'est la quantité de futur que je mets dans le présent.” Marc François-Brazier, Senior Advisor chez Deloitte

  • Dernier point : penser efficace. La technologie et la data permettent aujourd’hui de faire beaucoup, mais on en vient parfois à perdre de l’énergie sur des démarches peu pertinentes. En général, seulement 2% des candidats touchés  sont finalement recrutés. La solution : développer des approches plus ciblées grâce à la data.

 

Vous aimeriez voir ou revoir notre intervention au HUBDAY Future of Work ? Découvrez le replay de notre Keynote animée par Jonathan Bordereau et Marc François-Brazier 👇 Replay Keynote Co-construire ensemble le recrutement de demain


 

 

3. Les clés d’un recrutement performant

Les Ressources Humaines occupent une place cruciale dans l’entreprise. Le recrutement des bons collaborateurs pérennise l’entreprise, et a un impact décisif sur sa performance économique. Pour Marc François-Brazier, la fonction RH occupe un rôle de Strategic Partner, voire même d’acteur stratégique. De la même manière qu’il faut penser loin, large, et efficace, il faut agir loin, large et efficace pour recruter les bons talents : 

  • Préférer le potentiel à l’expérience : le taux d'obsolescence des compétences évolue à vitesse grand V, et de nombreuses compétences existant aujourd’hui auront disparu ou évolué dans les 5 ans à venir. 
  • Se nourrir de la diversité de genre, d'âge mais aussi de mode de pensée et de formation pour faire progresser l’organisation et élargir son vivier de talents potentiels. 
  • Mettre à profit la technologie pour automatiser et aller beaucoup plus loin dans nos processus de de recrutement.  

La notion d’efficacité est étroitement liée à la mesure : pour Jonathan Bordereau, “il n'y a pas de performance s'il n'y a pas de mesure”. Une conviction partagée par Marc François-Brazier, pour qui la fonction RH souffre d'un déficit de quantification auquel peuvent répondre les nouvelles technologies. La mesure du recrutement, du sourcing jusqu’à l'embauche des collaborateurs, représente une source infinie d’informations pour s’améliorer, et surtout aider à améliorer la qualité du match entre un collaborateur et une entreprise. 

“Il n'y a pas de performance s'il n'y a pas de mesure” Jonathan Bordereau, CEO chez Golden Bees

 

Cette ressource pourrait aussi vous intéresser :