Contactez-nous : +33(0)6.30.67.98.10

Comment recruter les Millenials ? Selon une étude Deloitte, 45% d’entre eux s'attendent à quitter leur employeur actuel dans les deux ans. L’enjeu est de taille pour les recruteurs : ce manque de fidélité constitue à la fois une faille… et une opportunité. Comment s’adresser à la génération Y ? Quels leviers utiliser pour les recruter ? Les Millennials sont-ils vraiment différents des autres dans leur recherche d'emploi ?

Vignette millenials

1. Où trouve-t-on les Millennials ?

a. Une génération « Digital native » 

La génération Y a grandi avec les technologies digitales : rien d’étonnant à ce qu’ils soient 73% à rechercher du travail depuis leur mobile, selon une étude Corner Jobs. 1er point de vigilance pour les attirer : un site carrière et des outils de candidature mobile-friendly.  Ultra-connectés, les millennials consacrent 1 à 10 heures par semaine à leur recherche d’emploi. Nuance toutefois : les millennials ont un usage d’abord numérique, mais utilisent d’autres canaux au quotidien. L’approche multicanale est essentielle pour bien s’adresser à cette cible et la recruter.

 

b. Un usage développé des réseaux sociaux

Notre étude sur les attentes candidat rappelle que la génération Y a des usages résolument sociaux. Ainsi, 55% des 18-34 ans sont sensibles aux informations de recrutement diffusées sur les réseaux sociaux. Ils demeurent toutefois pleinement conscients des dérives qu’impliquent ces usages. L'étude Millennial Survey 2019 de Deloitte souligne leur prudence vis-à-vis des réseaux : ils sont 50% à “considérer que les bénéfices des nouvelles technologies contrebalancent les risques associés au partage des données personnelles.” En bref : prenez soin de respecter les règles fondamentales du RGPD dans vos recrutements.

Cette génération se caractérise par la consommation de formats multiples : ils sont également à l’écoute des informations de recrutement les sites médias en ligne à 34%, les vidéos in-stream Youtube à 32% et les spots audio sur les plateformes de streaming à 16%. Twitter se démarque également en matière de social recruiting. De nombreux candidats l’utilisent dans leur recherche d’emploi pour se construire une identité professionnelle, prendre la parole sur leurs sujets de prédilection ou valoriser leurs engagements.

 

2. Quels leviers pour les convaincre la génération Y ?

a. L'importance des valeurs

La génération des Millennials est particulièrement sensible aux valeurs de l’entreprise dans sa recherche d’emploi. Selon notre étude sur les attentes des candidats, les 18-34 ans sont en quête de sens dans leur travail, constat partagé par l'étude Deloitte Millennial Survey 2019. Il faut donc transformer le modèle de l’entreprise à différents niveaux pour mieux les recruter :

  • Donnez de la transparence à vos process, informations salariales et entrepreneuriales...
  • Maximisez votre impact sociétal avec des engagements forts de solidarité, pour l’environnement, la diversité, l’équité...
  • Construisez un environnement de travail positif en terme d’environnement comme de management

Pour aller plus loin 👇Etude candidat - Communication de recrutement : les nouvelles attentes en période de crise




b. Des attentes pragmatiques

L’objectif primaire des Millennials dans leur recherche d’emploi : donner un sens à leur travail. Mais contrairement à l’opinion populaire : non, les Millennials ne vivent pas que d’amour et d’Instagram. Comme le montre une enquête de ManpowerGroup (2016),  l’argent (86%) et la sécurité de l’emploi (84%) seraient deux facteurs déterminants pour choisir leur métier (viennent ensuite le temps libre, les horaires flexibles et la possibilité de carrière). Des résultats qui soulignent les attentes contrastées de cette génération, mêlant idéalisme et pragmatisme.

 

c. Le souci de l'e-réputation

L’e-réputation, qu’est-ce que c’est ? C’est tout simplement ce qui se dit de votre entreprise sur le web. Cela concerne vos communications, mais aussi les messages véhiculés par l’ensemble des internautes : consommateurs, candidats, employés… En résumé, c’est tout ce qu’on va trouver à votre sujet en vous cherchant sur internet. 

C’est désormais une composante de votre image employeur. Près de 8 français sur 10 consultent les avis des internautes avant d’acheter un produit ou un service... et le monde du recrutement n’échappe pas à cette surveillance web : l’étude CareerArc montre que 68% des Millennials se rendent sur les réseaux sociaux spécifiquement pour évaluer la marque employeur d’une entreprise. Notre conseil : suivez des plateformes comme Glassdoor ou Choose my company pour prendre connaissance des avis sur votre entreprise et valorisez vos atouts employeur. Impliquez-vous, répondez aux commentaires et encouragez vos employés-ambassadeurs à communiquer sur ces réseaux.

 

3. Expérience candidat : une génération exigeante

a. Un site carrière user-friendly

Le site carrière, vitrine de l’entreprise, est un support incontournable pour booster votre marque employeur. L’expérience utilisateur doit y être soignée pour favoriser le dépôt de candidature et l’immersion du candidat dans votre culture. Les impératifs d’un bon site carrière pour faciliter le dépôt de candidature : 

  • Offrir une bonne expérience utilisateur (UX) : il doit être ergonomique et responsive : optimisez le contenu et la navigation sur le site. La génération Y est digital native, et est en conséquence particulièrement exigeante dans ses usages sur Internet, y compris pour la recherche d’emploi. 
  • Optimisez le processus de candidature : Selon une étude Easyrecrue, il faut en moyenne 41 clics à un candidat pour postuler à une offre d’emploi. Le parcours candidat doit être simplifié au maximum pour retenir les candidats 
  • Priorisez les informations à mettre en valeur : travaillez votre message marque employeur, développez du contenu autour de votre culture d’entreprise 
  • Proposez aux candidats potentiels de rejoindre votre communauté, avec par exemple une newsletter. 

 

Pour aller plus loin 👇

Webinar Marque Employeur


b. Des processus de recrutement innovants

Innovez dans vos recrutements. Les nouveaux outils de sourcing ne manquent pas : DOOH, réalité virtuelle, serious games… Le but : immerger vos candidats dans le quotidien de l’entreprise. La génération Y est sensible aux process de recrutement innovants dans sa recherche d’emploi, et dans le choix de son employeur.

Essayez par exemple la simulation réaliste de poste (SRP) : cette technique plonge le candidat dans le quotidien du poste en réalité virtuelle. L’entreprise peut ainsi tester directement les capacités du candidat et déterminer s'il est fait pour le poste, et inversement.  

Autre tendance de fond : la gamification du recrutement (escape game, hackathons, challenges…) qui permet de mettre en lumière les compétences relationnelles du candidat. Selon l’étude Talent LMS de 2019, 78% des répondants considèrent que la gamification dans les processus de recrutement rendent l’entreprise plus attractive.

 

Ces articles pourraient aussi vous intéresser :