Contactez-nous : +33(0)6.30.67.98.10

Comme chaque année, nous vous présentons le bilan annuel du marché de l’emploi en ligne. Décryptage des grandes tendances de l’emploi pour cette année particulière, teintée de changement, de remise en question et d'adaptation. Pour les recruteurs... comme pour les candidats.

Bilan du marché de l'emploi : les grandes tendances 2020

 

La parution de cette édition 2020 vient clôturer une année singulière, à l'international comme en France. La crise sanitaire a profondément impacté les organisations sociales et économiques, et notamment les équilibres d'offre et de demande en matière d'emploi, et la façon de travailler pour la plupart des entreprises. 

Des ruptures majeures qui ont fait évoluer les priorités et les enjeux RH des entreprises, et des candidats. 

Ce bilan annuel, réalisé sur plus de 4 millions d'offres diffusées et le comportement candidat associé, permet ainsi d’identifier les grandes tendances de l'année écoulée, tant sur les éléments stables que changeants. 

 

Cette étude apportera des réponses aux sujets suivants : 

- Quel a été l’impact de la crise sanitaire sur le marché de l’emploi en 2020 ? 

- Quels secteurs recrutent le plus en France ? Quels sont ceux qui recrutent le moins ? 

- Quels sont les métiers les plus et les moins dynamiques ?

- Quels sont les contrats les plus recherchés par les entreprises ?

- Quelles sont les régions les plus attractives ?

- Quelles sont les entreprises les plus attractives vis-à-vis des candidats ?

- Quand les candidats postulent-ils le plus aux offres d’emploi ? Sur quel support ?

 

1. Quel a été l’impact de la crise sanitaire ?

La question est sur toutes les lèvres : comment la crise sanitaire a-t-elle redessiné le marché de l’emploi ? À vrai dire, les conséquences sur le marché de l’emploi n’ont pas été immédiates. 

 

a. Zoom sur le premier trimestre 2020

C’est au cours du premier trimestre 2020 qu’est apparue la première vague du COVID-19 en France, suivie d’un confinement national en mars. Le virus n’a pas eu d’impact négatif sur les recrutements au cours du premier trimestre : entre T4 2019 et T1 2020, les données montrent une augmentation du volume d’offres d’emploi. Des indications confirmées par l’étude Cadremploi publiée fin Mars 2020 : seulement 15% des recruteurs déclaraient avoir annulé les recrutements en cours. 

 

Quelles ont été les tendances pour cette période ?

Les contrats les plus recherchés en T1 étaient : 

  • CDI (37%)
  • Intérim (28%)
  • CDD (12%)

 

Les catégories de métiers avec le plus d’offres d’emploi diffusées en T1 étaient les suivantes :

  1.  Administratif (19%)
  2.  Industrie (17%)
  3.  Commerce / vente / grande distribution (14%)
  4.  Construction / bâtiment / travaux publics (12%)
  5.  Installation / maintenance (11%)

 

Note : les métiers les plus pénuriques en T1 étaient les métiers de la santé (attractivité de 5%), les métiers du service à la personne / à la collectivité (attractivité de 6%) et les métiers de l’industrie (attractivité de 6%).

 

b. Les effets de la pandémie sur l’ensemble de l’année 2020

Une reprise en demi-teinte et un second confinement plus tard, l’impact du COVID-19 sur le volume annuel d’offres est bien réel : en 2020, le volume d’offres a baissé de 44% par rapport à l’année précédente. Le baromètre des perspectives d’emploi publié par ManpowerGroup affiche des prévisions pessimistes pour le premier trimestre 2021 : les intentions d’embauche demeurent en baisse par rapport au T4 2020.

 

2. Les catégories de métiers face à la crise

a. Les métiers qui recrutent le plus

Les catégories de métier qui concentrent le plus d’offres d’emploi sur la totalité des offres disponibles tous domaines confondus.

 

1 - Les métiers de l'administratif

Dans un contexte de crise, les entreprises doivent plus que jamais être efficaces dans leur gestion quotidienne : la catégorie “Administratif” représente la plus grande part du volume d’offres diffusées avec 22% des offres, soit une augmentation de 19% par rapport à 2019. Les métiers qui recrutent le plus dans cette catégorie : Études et développement informatique - Secrétariat et assistance - Systèmes d'information et de télécommunication.

 

2 - Les métiers de l’industrie

L’industrie est la deuxième catégorie qui recrute le plus avec 16% des offres, malgré une baisse de 5% en volume par rapport à l’année 2019. Les métiers qui recrutent le plus dans cette catégorie : Direction, encadrement et pilotage de fabrication et production industrielles - Opérations manuelles d'assemblage, tri ou emballage - Qualité et analyses industrielles

 

3 - Les métiers du commerce et de la grande distribution

Enfin, la catégorie du commerce et de la grande distribution se place en troisième position avec 15% des offres. Cette catégorie semble avoir peu souffert de la crise sanitaire et poursuit sa croissance, avec un volume d’offres en augmentation de 9% par rapport à l’année 2019. Les métiers qui recrutent le plus dans cette catégorie: Relation technico-commerciale - Relation commerciale grands comptes et entreprises - Assistanat commercial.

 

b. Lemétiers qui recrutent le moins

Les catégories de métier qui concentrent le moins d’offres d’emploi sur la totalité des offres disponibles tous domaines confondus.

 

1 - Les métiers des arts et de l’artisanat d’art

La catégorie de l’art représente une part très faible du volume d’offres en 2020 (0,03%). Elle enregistre cependant une croissance de 4% par rapport à 2019.

 

2 - Les métiers du spectacle

La catégorie du spectacle a souffert de la crise sanitaire et des interdictions de rassemblement qui en ont découlé. Elle enregistre une baisse de 12% par rapport à 2019 et représente aujourd’hui seulement 0,3% des offres.

 

3 - Les métiers de la communication / des media

La catégorie “Communication / media” est la troisième catégorie qui recrute le moins avec 1% des offres d’emploi sur toute la France (-32% par rapport à l’année précédente). Les métiers de la communication ont pâti des restrictions budgétaires et des interdictions de rassemblement liées à la crise sanitaire. En parallèle, c’est l’une des catégories de métiers les plus attractives auprès des candidats : les métiers de la communication et des médias affichent un taux d’attractivité de 90% et font partie des trois catégories de métiers les plus attractives.

 

c. Les métiers les plus attractifs, avec une demande plus forte que l’offre

Taux du volume de candidatures sur le volume d’offres d’emploi diffusées

  • Les métiers du service à la personne / à la collectivité avec un taux d’attractivité de 104%
  • Les métiers de la communication et des médias avec un taux d’attractivité de 90%
  • Les métiers du transport - Logistique avec un taux d’attractivité de 70%

 

d. Les métiers les plus pénuriques, avec une demande plus faible que l’offre

Taux du volume de candidatures sur le volume d’offres d’emploi diffusées

  • Les métiers du spectacle avec un taux d’attractivité de 35%
  • Les métiers de l’industrie avec un taux d’attractivité de 46%
  • Les métiers de la santé avec un taux d’attractivité de 46%

 

3. Les contrats les plus recherchés

Les contrats les plus proposés en 2020, par taux du volume d’offres d’emploi diffusées sont :

1. Le CDI

Le CDI conserve sa première place : c’est le contrat le plus souvent proposé par les recruteurs en 2020, avec 37% des offres. En dépit de la crise sanitaire, les entreprises semblent croire en un avenir meilleur. La part de contrats en CDI est en légère augmentation par rapport à 2019 : les entreprises affichent leur volonté de s’engager avec de nouveaux talents sur le long terme. Les CDI sont principalement proposés pour les corps de métiers suivants : Etudes et développement informatique - Stratégie commerciale, marketing et supervision des ventes - Systèmes d’information et de télécommunication.

2. L’intérim

L'intérim conserve une position stable dans le classement. C’est le 2e contrat le plus proposé avec 28% des offres. Il concerne principalement les corps de métiers suivants : Magasinage et préparation de commandes - Opérations manuelles d’assemblage, tri ou emballage - Conduite d’engins de déplacement des charges

3. Le CDD

Le CDD est le 3e contrat le plus proposé, même si son volume connaît une baisse de 14% par rapport à 2019. Il représente 11% des offres en 2020.

Note : Les contrats majoritairement proposés restent les mêmes qu’en 2019, avec une légère croissance de la part des CDI et de l’intérim dans le volume des offres. Le CDD, quant à lui, régresse mais conserve sa troisième place dans le classement.

 

4. Les régions les plus attractives

Le podium des trois régions qui affichent le meilleur taux d’attractivité en France : 

1. Île-de-France

Comme chaque année, l’Île-de-France conserve la première place dans le classement des régions les plus attractives. Conséquence possible de la crise sanitaire : le rayonnement de la région Île-de-France semble avoir diminué entre 2019 et 2020. Son taux d’attractivité est passé de 158% à 82%.

 

2. Hauts-de-France

Les Hauts-de-France occupent cette année la deuxième place du classement, avec un taux d’attractivité de 66%. 

 

3. Nouvelle-Aquitaine

En 3e position, la région Nouvelle-Aquitaine fait son entrée dans le classement des régions les plus attractives, avec un taux d’attractivité de 60%.

 

5. Les entreprises les plus dynamiques

L’image employeur et la notoriété d’une entreprise demeurent clé pour l’attractivité des entreprises. Quelles sont les entreprises les plus attractives en 2020 ? Voici les entreprises qui ont reçu le plus grand nombre de candidatures par offre diffusée :

  1.  Marine Nationale
  2.  Fiducial
  3.  Azaé

 


 

La Marine Nationale et Fiducial connaissent une forte hausse du volume de candidatures par rapport à 2019 : respectivement +426% et +214%. Azaé reçoit un volume de candidatures stable par rapport à l’année précédente (-1%).

 

6. Le comportement des candidats

La compréhension du candidat est le pilier d’une bonne stratégie de recrutement. Comment se comportent les candidats ? Quels sont les meilleurs moments pour les toucher, où sont-ils présents ? Notre expertise autour de l’intelligence candidat vous permettra d'affiner votre compréhension des candidats pour mieux les toucher.

Voici quelques insights à prendre en compte pour adapter votre stratégie.

  • A quels moments les candidats sont-ils le plus actifs ? 

Nos chiffres montrent que les candidats sont plus actifs en début de semaine. 52% des candidats postulent aux offres d’emploi entre le lundi et le mercredi.

  • Quel est leur device de prédilection ? 

En grande majorité, les candidats favorisent le Desktop pour postuler (68%), contre 32% depuis le mobile. C’est une tendance stable : ces chiffres sont identiques à l’année précédente. Plusieurs facteurs expliquent cette tendance. Premièrement, la majorité des candidats stockent leurs éléments de candidature sur ordinateur. Le mobile semble plutôt être utilisé comme un outil de recherche qu’un véritable outil de candidature.

Par ailleurs, les formulaires de candidature à rallonge, difficiles à remplir depuis le mobile, ou les sites carrière non responsives, accentuent cette tendance. Soigner l’expérience candidat est LA règle d’or pour faciliter le dépôt de candidature, que le candidat postule sur desktop ou sur mobile. Veillez donc à proposer un site carrière intuitif et des pages de candidatures simplifiées.

 

 ACCÉDEZ À L'INFOGRAPHIE !!

👇 MARCHÉ DE L'EMPLOI : LES GRANDES TENDANCES EN 2020 👇

 

 

Source : Le baromètre de l’année 2020 est réalisé sur la base de plus de 4 millions d’offres d'emploi et près d’1,3 millions de candidatures diffusées entre Décembre 2019 et Décembre 2020 en France. L'évolution constatée provient de la comparaison des données de la période référente par rapport à l’année précédente.